YUURANK logo web

Accompagnement SEO

Contact

« Ne pas suivre ! » : voilà l’injonction faite par la balise Nofollow. Dans cet article, découvrez à quoi sert un lien de ce type, et comment le mettre en place.

Qu’est-ce qu’un lien Nofollow ?

Ce sont des liens hypertextes qui indiquent aux moteurs de recherche de ne pas suivre ce lien. Les liens no follow sont utilisés pour spécifier à Google de ne pas prendre en compte un lien dans leur calcul des résultats de recherche.

Comment mettre en place une balise HTML Nofollow ?

Option 1 : Utilisation de la balise HTML rel = « nofollow » 

Pour mettre en place un lien nofollow, vous devez ajouter l’attribut rel = « nofollow » à la balise HTML du lien. Par exemple :

<a href= »https://www.example.com » rel= »nofollow »>Example</a>

Option 2 : Utilisation d’un plugin de navigateur (extension)

Exemples : NoFollow pour Google Chrome ou Nofollow Simple pour Firefox. Une icône s’ajoute à votre barre d’outils de navigateur, vous permettant de cliquer dessus lorsque vous voulez marquer un lien comme nofollow.

Quand utiliser un lien Nofollow ?

Les liens no follow peuvent être utilisés pour améliorer la stratégie de liens d’un site web. Par exemple, une instruction de type « ne pas suivre » limite les liens de mauvaise qualité qui pourraient nuire au classement d’un site web. Voici quelques cas dans lesquels il est conseillé d’utiliser une balise html nofollow :

  • Liens payants ou sponsorisés, pour ne pas être considérés comme une manipulation des résultats de recherche.
  • Liens de mauvaise qualité, pour éviter que ces liens n’affectent négativement votre site.
  • Liens externes de contenu dynamique, tels que les commentaires de blog ou les forums peuvent être utilisés par les spammeurs pour placer des liens de mauvaise qualité. 
  • Liens dans les widgets.
  • Liens internes en direction de pages non stratégiques pour votre site internet. Utilisez des liens nofollow pour éviter de distribuer du « jus SEO » inutilement.
  • Liens sortants vers des sites de moins bonne qualité. 

Le recours aux liens nofollow ne garantit pas systématiquement une amélioration de votre classement dans les résultats de recherche. En revanche, ils contribuent à la protection de votre site et à celle de vos visiteurs.

Comment paramétrer une URL dans WordPress ?

Voici les étapes pour paramétrer les adresses HTML dans WordPress :

  1. Accédez à l’interface d’administration du CMS. 
  2. Rendez-vous dans la zone paramètres. Cliquez sur « Réglages » dans le menu de gauche, puis sur « Permalien ».
  3. Sélectionnez le format d’URL souhaité : Il existe plusieurs options de format d’URL disponibles, comme « Nom de l’article »,« Personnalisé »  ou « Jour et nom » . Choisissez « Nom de l’article »
  4. Noubliez pas d’enregistrer les modifications .
  5. Utilisez des redirections : Si vous modifiez le format d’URL existant, mettez en place des redirections 301 pour indiquer aux moteurs de recherche que les pages ont été déplacées de manière permanente.
  6. Utilisez les outils de suivi, comme Google Search Console, pour vérifier l’impact sur l’indexation de site.

Quelles sont les erreurs à éviter au niveau des URLS ?

Liste des fautes courantes lors de la création de la structure des URL d’un site web :

  • URL trop longues ou complexes ;
  • présence de caractères spéciaux ;
  • utilisation d’URL dynamiques ;
  • URL non homogène pas à la structure de l’arborescence du site.

Qu’est-ce qu’une URL dynamique ?

C’est une URL qui contient des paramètres dans l’adresse qui sont utilisés pour générer des pages web dynamiquement sur le serveur. Ces paramètres sont généralement ajoutés après un symbole « ? » dans l’URL.

Les URLs dynamiques sont utilisées pour générer des pages de contenu qui varient en fonction des données de l’utilisateur ou des données enregistrées dans une base de données. Par exemple, une URL dynamique pour un site de commerce électronique pourra être structurée de la façon suivante : « www.example.com/product?id=1234 »,  pour afficher les détails d’un produit spécifique.

Cet article a été conçu conjointement avec l’IA chatGPT, et sera mis à jour régulièrement par un « vrai » rédacteur à l’occasion :).

Ces articles vous intéresseront sûrement :